Ta question: Quel poêle à granulé pour une maison de 100m2?

Quelle surface Peut-on chauffer avec un poêle à granulé ?

La règle de base veut qu’un kW de puissance soit nécessaire pour chauffer 10 mètres carrés de logement. Mais cette règle n’est valable que dans une maison moyennement isolée. Plus l’isolation augmente, et moins la puissance développée par votre poêle devra être importante.

Comment calculer les kW pour un poêle à pellet ?

D‘une manière générale, il est retenu le rapport suivant pour l’estimation de la puissance d‘un appareil de chauffage : 1 m² = 0.1 kW. Ainsi, pour un logement d‘une surface de 80 m², un poêle à granulés de 8 kW est nécessaire.

Quelle subvention pour un poêle à granulé ?

Pour un poêle à granulés de bois, le montant de l’aide s’élève à : 2500€ pour les ménages aux revenus très modestes ; 2000€ pour les ménages aux revenus modestes ; 1000€ pour les ménages aux revenus intermédiaires.

Quel poêle à bois pour quelle surface ?

Il faut partir du principe qu’1 kW correspond à 10m². En sachant cela, vous pouvez choisir la puissance de votre poêle en fonction de la surface à chauffer. Ainsi, 7 kW correspond à environ 70 m², 9 kW à environ 90 m², 12 kW à environ 120 m² et 14 kW à environ 140 m².

C\'EST MARRANT:  Quels sont les fromages sans lactose?

Quelle quantité de granulés pour chauffer une maison ?

En moyenne, on estime souvent que 2 tonnes de pellets sont nécessaires pour alimenter un poêle durant tout l’hiver. Ce chiffre est évidemment plus élevé pour une chaudière (5 tonnes).

Quelle puissance de poêle pour quelle surface ?

Voici une petite astuce qui vous aidera à réaliser une première estimation : pour une habitation d’une hauteur de plafond de 2,5 m normalement isolée, il faut prévoir 1 kW pour 10 m2. Pour chauffer un logement de 50 m2, vous devrez donc investir dans un appareil d’une puissance d’environ 5 kW.

Quelle est la consommation electrique d’un poêle à pellet ?

Pour ce qui est de l’électricité, la consommation d’un poêle à granules est d’environ 1 kW par jour. Sur une année, les périodes d’utilisation s’étendent en moyenne de la fin de l’automne au début du printemps, soit environ 6 mois.